Archives par mot-clé : Nicolas Hulot

Nicolas Hulot : Surprise et déçue.

Comme tout le monde, j’ai appris lundi matin en écoutant la radio la démission « surprise » de Nicolas HULOT, Ministre d’Etat, Ministre de la Transition écologique.

En proposant ce portefeuille à une personnalité particulièrement compétente sur ce thème et capable étant donné son parcours de transcender les clivages traditionnels, le Président de la République avait voulu montrer son engagement et ses ambitions en matière de protection de l’environnement.

Cette démission ne remet aucunement en cause cette volonté forte du Gouvernement.

Mais d’ailleurs, est-ce bien une surprise ? On savait depuis des mois que ce scénario était tout à fait envisageable, l’intéressé s’étant déjà publiquement interrogé sur son appartenance au Gouvernement à la fin du printemps.

Le choix de nommer une personnalité de la société civile à un poste ministériel, on le sait, comporte toujours un risque. Le temps politique est beaucoup long ; l’action politique, si exaltante soit-elle, demande de la patience et de lourds sacrifices personnels mais aussi un engagement collectif sans faille et un sens aiguisé du compromis. C’est particulièrement vrai quand on parle de préservation de l’environnement.

C’est sans doute tout cela que Nicolas HULOT n’a pas mesurer en prenant en main le Ministère de la Transition écologique en 2017. C’est sans doute cela qu’il n’a pas intégré et qui l’a conduit à démissionner sans en parler ni Au Président de la République, ni au Premier Ministre

Pour autant, il faut rendre hommage au bilan du Nicolas HULOT Ministre qui est plus que flatteur. Il est en tous cas l’un des meilleurs de la Vème République : fin de l’exploitation des hydrocarbures et des énergies fossiles, fermeture des centrales à charbon, développement des énergies renouvelables, arrêt du projet de Notre-Dame-des-Landes, 50% d’aliments bio ou filière courte dans les cantines, interdiction du glyphosate dans les trois ans, réduction des pesticides, généralisation du chèque énergie pour les ménages les plus défavorisés, projets sur l’eau…

Le Gouvernement continuera son action dans des domaines où le travail est déjà bien avancé comme le mix énergétique, le bien-être animal, la qualité de l’air, la neutralité carbone d’ici 2050… Nicolas HULOT aurait pu poursuivre avec toutes les qualités qu’on lui connaît son travail sur ces dossiers avec le Président et le Premier Ministre dont il a lui-même salué « l’affection et le respect » dont ils ont fait preuve à son égard depuis sa nomination.

Mais il a pris, seul, la décision de s’arrêter là. Dommage pour notre environnement…