Archives de catégorie : Fake news

Réforme des retraites : halte aux fake-news !!

Depuis le début du débat sur la réforme des retraites à l’Assemblée Nationale, j’entends beaucoup de mensonges véhiculés par toutes les oppositions. En qualité de rapporteure spéciale des crédits de l’Enseignement, je veux redire la réalité de cette réforme pour l’ensemble du corps enseignant.

➖ La dernière revalorisation des salaires des enseignants remonte à 1989. Cette réforme constitue une occasion historique de mettre fin à une logique absurde où la retraite doit compenser une vie active de bas salaires. Pour la première fois en 30 ans, les rémunérations des enseignants vont être revalorisées pour faire du professeur français l’un des mieux payés en Europe, à la mesure de son engagement quotidien pour nos enfants.

 ❌ Non, les pensions des enseignants ne baisseront pas ! Preuve de notre engagement, nous avons tenu à l’inscrire dans le marbre de la loi

➖ Ce gouvernement a fait le choix fort de réinvestir massivement dans l’éducation nationale. D’abord à travers le dédoublement des classes de CP en réseau d’éducation prioritaire renforcée et maintenant par une augmentation très significative des rémunérations des enseignants dans les prochaines années.

➖ Depuis janvier, nous avons engagé des discussions avec les syndicats enseignants, qui déboucheront, d’ici la fin juin, sur une loi de programmation de revalorisation salariale, dans le cadre de la réforme des retraites.

Notre priorité est au dialogue et à l’écoute : il s’agit de grands choix à faire en responsabilité car les moyens investis sont importants. C’est pourquoi, parallèlement au dialogue social quotidien engagé avec les syndicats depuis janvier, le gouvernement lancera en mars une grande consultation destinée aux 850.000 enseignants.

Les revalorisations salariales vont concerner toutes les générations : les enseignants nés avant 1975 mais également ceux nés après cette date.

➖ Les professeurs en début de carrière gagneront ainsi 100 euros nets mensuels en plus dès 2021. Augmenter les débuts de carrière est un objectif essentiel pour l’attractivité du métier d’enseignant, mais aussi les milieux de carrière parce que c’est là que les plus grands rattrapages sont à faire.

➖  500 millions d’euros seront ainsi consacrer à cette revalorisation dès 2021, ce qui ouvrira des marges supplémentaires pour mettre en œuvre une stratégie d’augmentation des salaires des professeurs sur plusieurs années.

L’éducation nationale est engagée dans une évolution majeure, et il s’agit de lui donner les moyens de la réussir.

Pacte de Marrakech : halte à la désinformation!

« Macron va vendre la France à l’ONU »
« La France perd sa souveraineté en signant le pacte de Marrakech »
« 480 millions de migrants pour détruire l’Europe »
« Le pacte de Marrakech prévoit 900 000 immigrés supplémentaires par an rien que pour la France »

Les déclarations de ce type, nombreuses sur les réseaux sociaux, sont de fausses informations relayées pour attiser les peurs et les haines.

Qu’est-ce que le « Pacte de Marrakech » ?

Ce texte, composés de 23 objectifs non-contraignants pour les signataires, s’intitule : « Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières » et vise à répondre à la crise des migrants de 2015 en Europe par une déclaration de portée symbolique, réaffirmant un certain nombre de standards, mais ne comportant aucune obligation en matière d’accueil.

Le document réaffirme très clairement et à plusieurs reprises :

  • son caractère juridiquement non contraignant
    • p.5, Préambule, section « Ambitions Communes », point 15, alinéa b : « Le Pacte mondial est un cadre de coopération juridiquement non contraignant créé en considération du fait qu’aucun État ne peut seul faire face aux migrations, compte tenu de la nature transnationale du phénomène »
    • Avec la signature du Pacte, il n’existera donc absolument pas de « droit à l’immigration opposable » comme l’affirme les colporteurs de fausses informations.
  • le principe directeur de souveraineté nationale dans les politiques migratoires
    • p.5, Préambule, section « Ambitions Communes », point 15, alinéa c : « Le Pacte mondial réaffirme le droit souverain des États de définir leurs politiques migratoires nationales et leur droit de gérer les migrations relevant de leur compétence, dans le respect du droit international»
    • Le Président de la République ne va donc pas « vendre la France à l’ONU» et la France ne perdra pas sa souveraineté en signant le pacte…
  • les objectifs de lutte contre le trafic de migrants et la bonne gestion des frontières
    • L’objectif 9 du Pacte s’intitule : « Renforcer l’action transnationale face au trafic de migrants»
    • L’objectif 11 du Pacte s’intitule : « Gérer les frontières de manière intégrée, sûre et coordonnée»
    • Il n’y aura donc pas 900 000 immigrés supplémentaires par an… La France délivre en moyenne sur les dix dernières années 200 000 admissions au séjour. Plus d’informations sur ce sujet ci-dessous…

Dans le Pacte, quelques déclarations de principe affirment également que les migrations sont un phénomène inévitable et qui a des aspects positifs, ou bien qu’il faut encourager une couverture médiatique objective de ces questions. Ce sont ces derniers éléments qui sont déformés, exagérés, caricaturés et tournés en fausse information.

Pourquoi une déclaration de principe/un texte non-contraignant ?

Continuer la lecture de Pacte de Marrakech : halte à la désinformation!