COVID 19 : ne pas baisser la garde !!

La semaine dernière, le Président Emmanuel Macron a annoncé des mesures fortes et volontaires devant nous prémunir face à une quatrième vague dont le monde n’est toujours pas définitivement à l’abri.

Il nous faut le répéter sans relâche, se vacciner est avant tout une question de solidarité vis à vis de chacun, bien plus qu’un simple acte individuel. C’est une nécessité pour que nous puissions reprendre une vie quasi normale. Et ces dernières semaines, nous montrent également qu’il nous faut rester vigilant dans nos gestes quotidiens et ce d’autant plus que le chemin est encore long pour atteindre l’immunité collective.

Aussi, je ne peux cacher mon incompréhension, ma colère quand j’entends ici et là des comparaisons ignobles où l’indigne se dispute à l’abjecte. En effet, comment peut-on se laisser aller à comparer les mesures qui sont prises avec des régimes totalitaires ou pis encore avec la politique nazie.

Et que dire des appels à saccager des permanences des parlementaire devant s’exprimer cette semaine à l’Assemblée Nationale… c’est une honte !!! Et je ne parle pas même pas des menaces de mort que certains de mes collègues ont reçues !!

De telles comportements, de telles pratiques sont indignes dans une démocratie, sans compter l’injure faite à celles et ceux qui ont connu la Shoah ou qui vivent encore dans des régimes totalitaires. N’est pas résistant qui veut !!!

Cette pandémie est loin d’être terminée, au cours de ces derniers mois, le gouvernement s’est engagé totalement pour que celle-ci soit la mieux maitrisée au niveau sanitaire et que ses conséquences économiques soient les plus atténuées tant pour les entreprises que pour les salariés.

Cela ne fut possible sans l’effort collectif de l’immense majorité d’entre nous. Je me refuse croire qu’une infime minorité puisse mettre à mal par leur véhémence et leur irresponsabilité la sortie économique et sanitaire de notre pays.

C’est donc en conscience que je voterai cette semaine les mesures proposées par le Gouvernement de Jean Castex.

J’ai par ailleurs déposé deux amendements. L’un demandant qu’en cas de de présentation d’un justificatif de statut vaccinal concernant la covid-19, aucun autre document ne peut être demandé. L’autre permettant aux entreprises, non concernées par l’extension du  pass’sanitaire, qu’elles puissent s’y inscrire si elles le souhaitent.

Partagez sur