le Rassemblement National Battu !

Même si on pouvait s’y attendre après les appels à faire barrage au Rassemblement National émis cette semaine par certains candidats battus au premier tour, les résultats de l’élection départementales de Roubaix 2 constitue une belle victoire pour le binôme Benjamin Cailleret/Soraya Fahem.

Avec une participation en légère hausse (+856 électeurs au second tour), on pouvait se demander vers qui irait ces voix. La réponse est venue sans tarder et les résultats des premiers bureaux dépouillés montraient un net avantage au duo Cailleret/Fahem.

Au final, ils totalisent 61.4% des voix contre 38.6 au RN.Au premier tour, ils accusaient un retard de 804 voix et ils ont fini ce second tour avec une avance de 2222 voix. En effet, ils enregistrent un gain de 3987 voix contre une progression de 961 entre les deux tours pour le RN.

C’est donc une victoire nette et sans bavure qui a été permise grâce à un bon report de voix des candidats républicains et une remobilisation timide mais décisive de certains électeurs.Je veux par ailleurs me réjouir, même s’il reste à un niveau élevé, de la baisse généralisée des scores du Rassemblement National et le fait qu’il n’ait gagné aucune région et très peu de cantons dans notre département et en France.

Contrairement à la petite musique que jouent certains politiques et commentateurs, il semble que le front républicain ne soit pas mort mais au contraire bien réel comme on a pu l’observer dans d’autres cantons et régions dans toute la France. Il s’agit d’une bonne nouvelle pour la démocratie dans notre pays.

Je remercie toutes celles et ceux qui se sont mobilisés pour obtenir ce résultat favorable pour les habitants de notre canton et singulièrement Dominique Baert, Maire de Wattrelos qui s’est une fois de plus particulièrement impliqué dans cette élection.

Même s’il semble qu’une majorité de Droite se dessine dans l’assemblée départementale, il faudra compter sur nos représentants pour y faire entendre la voix des Wattrelosiens et des Roubaisiens et défendre les intérêts de notre canton.

Partagez sur