Coronavirus : Sachons collectivement respecter les consignes !

Le Président Emmanuel Macron a évoqué hier soir, lors de son allocution, une situation de guerre sanitaire.

Face à une pandémie dont nous ne savons, à l’heure actuelle, dire quand nous atteindrons son pic, il nous revient d’appliquer strictement les consignes qui nous ont été données.

C’est grâce à la mobilisation de chacun que collectivement que nous parviendrons à enrayer la propagation du  coronavirus, en respectant ces règles :

  • En restant chez soi.
  • En respectant les gestes barrières ( Tousser ou éternuer dans le creux de son bras,  Utiliser un mouchoir à usage unique, distance physique, Se laver très régulièrement les mains).
  • En limitant les contacts dans la journée.
  • En limitant les déplacements aux seules sorties de « premières nécessité » autorisées (supermarché, à la pharmacie, ou au bureau de tabac/presse).
  • En évitant les regroupement familiaux ou amicaux.

Pour les salariés qui n’ont pas la possibilité de télétravailler et qui seront contraints de la part la nature de leur employeur de cesser le travail, le gouvernement a déjà assuré que le chômage partiel serait garanti par l’État.

Le gouvernement a mis en place une autorisation spéciale d’absence pour les gardes d’enfants du fait de la fermeture des établissements scolaires et des crèches (rendez vous sur le site de l’assurance maladie).

Enfin, afin de permettre une continuité éducative, la plateforme Ma Classe à la Maison a été mise en place pour les différents cycles : Primaire , Collège et Lycée.

L’Etat fait face à ses responsabilités en cette période, à l’instar des collectivités territoriales qui complètent et accompagnent les dispositifs gouvernementaux  et sans compter le formidable dévouement dont font preuve nos personnels soignants à travers toutes la France pour lutter pied à pied contre cet ennemi invisible.

Aussi, j’en appelle à vous mes amis, mes chers concitoyens, pour respecter ces règles qui s’imposent à tous et à toutes.

Revenir dans les meilleurs délais à une situation sanitaire normale est à ce prix.

Partagez sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *